Pionnières du football

  • Autres Histoires

  • Toute une famille

    La famille d’Andrew a grandi de différentes manières.

    En savoir plus
  • Coudées franches pour la baleine franche

    John était celui qu’il fallait pour aider la baleine franche.

    En savoir plus
  • Reconnaissance du service

    Notre épinglette à l’effigie du castor a été conçue par le sculpteur renommé Michael Rizzello.... En savoir plus

  • Vivre nos valeurs

    Les employés vivent chaque jour les valeurs de l’entreprise.

    En savoir plus
{alt}

Les employées d’Irving Lisa Rogers, Jaclyn Brewer, Trina Graves, Ashlee Clements et Lisa Harlow, ici avec l’entraîneur Jim Mather, ont pris part au championnat mondial de football féminin.

Ouvrir de nouvelles voies est une longue tradition chez Irving Oil, qu’il s’agisse de nouveaux produits et services ou de nouveaux lieux. Le fondateur de l’entreprise, K.C. Irving, était un véritable visionnaire et un pionnier, et son exemple continue de faire partie de notre culture pendant que nous poursuivons notre expansion vers de nouveaux marchés.

Même dans sa longue tradition d’appui au sport amateur dans l’Est du Canada, Irving Oil n’a jamais hésité à agir en pionnier. Par exemple, à partir de 2010, nous avons commandité l’équipe canadienne de football féminin, la première équipe nationale dans ce sport. Et nous sommes très fiers de dire qu’elle s’est qualifiée pour le championnat du monde de football féminin qui a eu lieu en juin à Stockholm, en Suède.

Notre entreprise avait des liens étroits avec cette équipe. Sur les 45 membres de l’équipe nationale, 14 joueuses venaient de Saint John, au Nouveau-Brunswick, dont cinq employées d’Irving Oil.

Une des personnes qui entraînent l’équipe travaille aussi pour l’entreprise et l’entraîneur en chef est le père d’un membre du personnel d’Irving Oil!

Lisa Rogers, Jaclyn Brewer, Ashlee Clements, Trina Graves et Lisa Harlow sont des employées d’Irving Oil qui ont joué dans l’équipe nationale. Fières de représenter le Canada et Irving Oil à l’étranger, les femmes ont suivi un entraînement intensif pour se préparer au championnat mondial, où elles devaient affronter les équipes des États-Unis, de Suède, d’Autriche, d’Allemagne et de Finlande. L’entraînement comprenait une préparation en équipe deux fois par semaine et deux séances quotidiennes d’entraînement individuel pour lesquelles les femmes devaient trouver du temps entre leur travail et leur vie privée.

Heureusement, cet équilibre délicat a pu être atteint grâce à tout le soutien que les joueuses ont reçu de leurs pairs et de leurs collègues. Selon elles, sans la camaraderie et la solidarité dans le milieu de travail, elles n’auraient pas pu suivre ce programme d’entraînement exténuant.

Pour que l’équipe se sente soutenue non seulement par l’entreprise, mais par toute la communauté, nous avons organisé un rassemblement communautaire avant son départ pour Stockholm. Notre entreprise a aussi donné 15 000 $ pour aider à couvrir les frais de voyage au championnat mondial.

L’équipe est fière d’avoir décroché la première médaille d’argent du Canada, une réussite considérable pour une première participation sur la scène internationale. Cependant, elle continue à viser l’or, et toutes les joueuses chez Irving Oil attendent anxieusement la prochaine saison d’entraînement pour se préparer au championnat mondial 2013.